Législatives – Marc Francina face à la CAPEB74

Comme à l’accoutumé, pour les élections législatives, la CAPEB Haute-Savoie reçoit les candidats qui souhaitent rencontrer l’organisation représentative des entreprises Artisanales du bâtiment.
Ce fut Marc FRANCINA, actuel  Député du Chablais et Maire d’Evian, qui ouvrit le bal.

Le Député Maire Marc Francina face à la CAPEB et son Président Pascal DEFFAUGT et au Président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Franck LOPEZ

La rencontre eu lieu dans les locaux de la Mairie d’Abondance ou Monsieur Paul Girard-Despraulex Maire de la commune reçu la douzaine de personnes présentes.
Pascal DEFFAUGT, président de la CAPEB74, proposa à Monsieur Francina le livre blanc de la CAPEB qui résume l’ensemble des propositions que font les petites entreprises et Artisans de France pour développer l’économie de proximité. Penser petit d’abords, c’est la réflexion que la CAPEB souhaite porter à l’esprit des candidats à ces élections.
Bien sûr, si les questions d’ordre nationales ont été abordées, le président de la CAPEB Haute-Savoie n’a pas manqué de de mener le débat sur les problèmes que rencontrent les entreprises localement.
« Ce sont les petites entreprises qui forment les apprentis. Mais c’est la Suisse qui les aspirent une fois leur formation terminée » Spécificité, il est vrai pour cette circonscription frontalière.

Les zones de montagne ont été également misent devant l’objectif. « Nos entreprises contribuent largement au maintien des populations dans ces zones sensibles de montagne en permettant aux salariés d’avoir deux activités. Une activité hivernale en station et une activité estivale dans nos entreprises. Seulement, le code du travail ne prévoit aucun contrat pour ce genre de situation, contrairement au métier de l’hôtellerie ou de la restauration… »
Des sujets abordés sans langue de bois, qui fait dire au président de la CAPEB Haute-Savoie «  Je n’attends pas de miracle de qui que ce soit, mais par ce genre de rencontre nous espérons que nos futurs Députés penseront à nous, à l’économie de proximité et au monde de l’Artisanat qui a largement fait ses preuves pendant la crise ».

 

Congrès CAPEB 2012 et élections Présidentielles

C’est dans des circonstances tout à fait particulières que la CAPEB a tenu son Assemblée Générale cette année puisqu’elle précède le premier tour des élections présidentielles d’une dizaine de jours.
La CAPEB a saisie cette opportunité pour rappeler combien la part, que les artisans du bâtiment prennent à la vie de notre société, est essentielle.
A l’aube de ces élections présidentielles, et législatives qui suivront, la CAPEB a interpelé celles et ceux qui prétendent présider aux destinés de la France pour soutenir les petites entreprises, simplifier les procédures et réglementations, leur permettre d’accéder à tous les marchés et notamment à la commande publique… en un mot, qu’ils libèrent durablement les énergies des chefs d’entreprises plutôt que de les entraver par des mesures inappropriées ou hésitantes.


Xavier BERTRAND, Pierre MOSCOVICI, Daniel GARRIGUE sont interpellés, au Congrès de la CAPEB, par les Artisans du bâtiment, notamment sur le régime de l’auto-entrepreneur.

 Pour Patrick LIEBUS, président de la CAPEB, « le développement durable, l’accessibilité, la santé et la sécurité des bâtiments sont autant d’enjeux que les Artisans du bâtiment ont à relever. Il importe de les y aider en les encourageant à renforcer la qualité de leurs offres, notamment en se formant, et en éradiquant les concurrences déloyales qui prolifèrent.« 

Réunion d’information juridique : « Mieux vaut prévenir que guérir »

Dans le cadre d’un partenariat, la CAPEB 74 et la MNRA organisent des réunions à destination des artisans et entreprises du bâtiment. Ces dernières les ont voulues décentralisées afin de privilégier la proximité. La première s’est déroulée à la MFR de MEYTHET et a réuni plus d’une dizaine d’artisans et chefs d’entreprise. Deux intervenantes ont pris la parole, Angélique BARTHE, Experte en protection sociale à la MNRA et Sandrine VEIGA, service juridique de la CAPEB74.

Des sujets divers ont été abordés autour du thème central : « Mieux vaut  prévenir que guérir » . Quels sont les droits du chef d’entreprise ou de l’artisan en cas d’arrêt d’activité, comment faire face à l’accident du chef d’entreprise et la retraite : quand, combien, comment ? ont été autant de questions auxquelles, Angélique BARTHE a tenté de répondre. Il a été également rappelé les précautions à prendre afin d’éviter les impayés, la nécessité notamment d’établir un devis par écrit, de le faire signer par le client, de déclencher la réception des travaux, de facturer au plus vite et de réclamer le règlement de la facture rapidement.  Un petit rappel concernant les conditions d’application du taux réduit de la TVA était aussi au programme. Les artisans et chefs d’entreprise sont repartis avec des modèles.

Cette réunion a été l’occasion pour les présents de poser leurs questions aux intervenantes, d’échanger entre eux sur les problèmes rencontrés dans le cadre de leur activité notamment lors de la pause « casse-croûte » offert par la CAPEB74 et la MNRA.

Cette réunion était la première de l’année et sera suivie par trois autres :

– lundi 21 mai 2012 dans le secteur de Saint-Julien-en-Genevois,

– lundi 10 septembre 2012 dans le secteur de la Roche-sur-Foron,

– lundi 3 décembre dans le secteur de Thonon-les-Bains.

La CAPEB74 ne manquera pas de convier artisans et chefs d’entreprises du bâtiment aux réunions à venir.

 

Tentatives d’escroquerie et RSI

Depuis quelques temps de nombreuses entreprises qui commercialisent des annuaires tentent de se faire passer pour le Régime Social des Indépendants (RSI). La technique est plutôt simple: vous recevez une facture comportant en très gros caractères le sigle « RSI », et en très petits caractères un paragraphe indiquant qu’il s’agit en réalité d’une entreprise privée, qui vous propose, moyennant le paiement d’un prix manifestement exorbitant, de publier les coordonnées de votre société sur un annuaire. Beaucoup d’artisans s’étant plaints de ces pratiques, le RSI a décider d’engager des actions judiciaires. Dernièrement, la société « Répertoire des sociétés et des indépendants » s’est vue ordonnée par la Cour d’appel de Paris de « cesser d’envoyer et d’utiliser le document intitulé Bulletin d’adhésion comportant le sigle RSI ».

Des tentatives d’escroqueries téléphoniques sont par ailleurs menées actuellement. Des artisans sont ainsi contactés par téléphone par un interlocuteur qui se présente comme conseiller ou gestionnaire RSI. Cet interlocuteur indique que les coordonnées bancaires nécessaires au règlement des cotisations et contributions sociales ont été modifiées et que les paiements des assurés n’auraient pas pu être pris en compte. Il demande ensuite à ce qu’un nouveau paiement soit effectué sur un numéro de compte, qui ne correspond à aucun compte utilisé par le RSI ou les Urssaf. Le RSI et le réseau des Urssaf rappellent que de telles pratiques ne sont jamais employées dans les relations avec leurs assurés.

ODS radio reçoit le président de la Capeb 74

Pascal Deffaugt, président de la Capeb Haute-Savoie, était l’invité d’ODS radio mercredi 22 février 2012. L’occasion pour lui de présenter le tissu économique haut savoyard et les préoccupations des artisans en ce début d’année.

Écouter l’interview:

________________________________________

A propos de la CAPEB :
La CAPEB, Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, est le syndicat patronal représentant l’artisanat du bâtiment (www.capeb74.fr) lequel dénombre :
– 380 000 entreprises employant moins de 20 salariés, soit 98 % des entreprises du bâtiment**
– 992 000 actifs, soit 67 % des actifs du bâtiment
– et 80 000 apprentis, soit 81 % des apprentis du bâtiment
lesquels réalisent :
– 77 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 63 % du CA du bâtiment,
– 1,63 milliard d’euros d’investissements, soit 61 % des investissements du bâtiment